marcel barang

Demain déjà – Marut Bua na Prang

In French, Reading matters on 25/08/2012 at 2:23 am

=
J’ai découvert ce tantôt un poète fané du nom de Marut Bua na Prang, résidant à Prang Ku, un district de la province de Si Sa Ket, dans le nord-est de la Thaïlande, et livre ici en avant-première sa toute dernière élucubration. D’autres suivront. Peut-être.

Demain déjà

Je vis devant un écran vide
En écoutant
De ma caverne
De vieux manant
Chanter la pluie
Quand
De toutes parts me hantent
Rêves caducs
Et affres du temps

Demain mes jours seront en berne
Au cabestan
D’un bateau ivre qui n’est plus
Qu’un faux-fuyant

Dehors les moutons sont en rut
Au fil des nuits
Rumeur de fêtes
Plein la tête
Sur fond d’envie
Comme c’est bête
D’être en sursis

Je sens bien que je touche au but
Quand vient minuit
Mes mains volages
Troussent souris
Faute de mieux
Au gré de mes salmigondis
De petit vieux
Pour dire adieu

Pour dire adieu

  1. INTÉRESSANT. Salmigondis ? J’ai découvert des milliers de fautes dans le texte de Shanghai Epub. Tout-à-fait étonnant. Franglais cheers de Christopher

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: