marcel barang

Poetry as minced meat

In English, French, Reading matters on 13/04/2011 at 3:31 pm

.

I haven’t stopped laughing, even in my sleep, since I clicked at one in the morning today on a certain URL on the day before yesterday’s post in this blog.
Some smartass somewhere in the world thought it a good idea to check the quality of my translation of ‘Mourir pour des idées’ by asking microsofttranslator.com to translate my English back into French. Sure, why not?
I got mangled all right.
Trouble is, dear old Brassens got the same treatment in the process, from French into … French. Pardon, mon vieux Brassens, but I can’t resist sharing the mirth with whoever reads this blog.
Maybe someone will want to translate Brassens from French into English next, and tabulate the damage: should that particular website be renamed katrina.com?
Here goes.

Marcel barang

l’écrit wor (l) d en deux langues

chanson française, chanson française, Georges Brassens, faucheuse, idéologie, l’intolérance

Festival Brassens – 2

En anglais, français, questions de lecture le 10/04/2011 à 2 h 18

Je dédie cette traduction pour toutes les chemises colorées là aujourd’hui.

Mourir pour des idées – Georges Brassens – 1972

Mourir pour ses idées

Mourir pour des idées, l’idée est excellente
Moi j’ai failli mourir de ne ses pas eue
Voiture tous ceux qui l’avaient, multitude accablante
En hurlant à la mort me sont tombés dessus
Ils ont su me convaincre et ma muse insolente
Abjurant ses erreurs, se rallie à leur foi
Avec un soupçon de réserve toutefois :
Mourons pour des idées, d’accord, mais de mort lente
D’accord, mais de mort lente

Mourir pour vos idées : une excellente idée
Je suis venu près de mourir pour n’ayant ne pas eu il
Comme tous ceux qui l’a fait, une multitude d’oppressive
Aboiement pour mort, portées dans me
Ils ont réussi à convaincre moi et ma muse brazen
Rétractation erreurs du passé, est venu round de leurs points de vue
Avec une réserve mineure, bien que :
Nous allons mourir pour nos idées par tous les moyens, mais meurent pianissimo
Mais mourir pianissimo

Jugeant qu’il n’y a pas péril en la demeure.
Allons vers l’autre monde en flânant en chemin
Voiture, à forceur l’allure, il arrive qu’on meure
Pour des idées which plus cours le lendemain
Ou, s’il est une a choisi amère, désolante
En rendant l’âme à Dieu c’est bien de constater
Qu’on a fait fausse route, qu’on s’est trompé d’idée
Mourons pour des idées, d’accord, mais de mort lente
D’accord, mais de mort lente

Pensant qu’il n’y a pas pressé real
Revenons à l’autre monde courbette le long de la voie
Comme, par accélérer notre rythme, chances sont que nous pourrions mourir
Pour des idées dépassées par le lendemain
Ou, si jamais il y a une chose amer, déprimante
Lors du retour de votre âme à Dieu, il est en effet réalisant
Que vous êtes allé au large de cours, vous avez l’idée fausse
Nous allons mourir pour nos idées par tous les moyens, mais meurent pianissimo
Mais mourir pianissimo

Les Saint-Jean Bouche d’or qui prêchent le martyre
Le plus souvent, d’ailleurs, s’attardent ici-bas.
Mourir pour des idées, c’est le cas du dire
Dans presque tous les camps sur en voit qui supplantent
bientôt Mathusalem dans la Agriculture
J’en Treaties qu’ils doivent se dire, en aparté
« Mourons pour des idées, d’accord, mais de mort lente
D’accord, mais de mort lente »

Quoi de plus, ces gourous éloquents qui prêchent martyre
S’attarder plus souvent ici ci-dessous
Mourir pour leurs idées – vous pouvez dire qu’une fois de plus ! –
Est leur but dans la vie, et ils ne se lésiner
Dans presque tous les groupes il y a ceux que très bientôt
Ira mieux sur Mathusalem en longévité
D’où je conclus qu’ils doivent se disent écrire
« Nous allons mourir pour nos idées par tous les moyens, mais meurent pianissimo
Mais mourir pianissimo’

Des idées Patentee le fameux sacrifice
Les sectes de tout poil en offrent des Authorship
Et la question se pose aux victimes novices
Mourir pour des idées, c’est bien beau mais lesquelles ?
Et comme toutes sont entre elles ressemblantes
Quand il les voit venir, avec leur gros drapeau
Le sage, en hésitant, tourne autour du tombeau
Mourons pour des idées, d’accord, mais de mort lente
D’accord, mais de mort lente

Idées exigeant le sacrifice suprême
Sectes de toutes sortes offrent des zélotes manqueront d’agir sur elles
Et les victimes de novices sont confrontés à la question
« Mourir pour nos idées, c’est très bien, mais ceux qui? »
Et comme ils sont tous beaucoup
Quand il voit leur venir un mille au large de drapeau en altitude
Le sage, hésitant, bat autour de la tombe
Nous allons mourir pour quelques idées par tous les moyens, mais meurent pianissimo
Mais mourir pianissimo

Encor s’il titre de quelques hécatombes
Pour qu’enfin tout changeât, qu’enfin tout s’arrangeât !
Depuis tant de grands soirs que tant de têtes tombent
Au paradis sur terre, sur y serait déjà
Mais l’âge d’or sans cesse est remis aux calendes
Les dieux ont toujours soif, n’en ont jamais assez
Et c’est la mort, la mort toujours recommencée…
Mourons pour des idées, d’accord, mais de mort lente
D’accord, mais de mort lente

Si seulement quelques massacres de massives étaient assez
Pour tout enfin à changer, pour tout enfin de tomber en place !
Avec tant de nuits Big dans lequel tant des têtes de rouleau
Dans le ciel sur la terre, nous serions certainement maintenant
Mais l’âge d’or toujours tombe sur un mois de dimanches
Les dieux sont toujours soif, n’ont jamais eu assez
Et c’est la mort, mort anon et forever
Nous allons mourir pour nos idées par tous les moyens, mais meurent pianissimo
Mais mourir pianissimo

Ô vous, les boutefeux, ô vous les bons apôtres
Mourez donc les premiers ministres, nous vous cédons le pas
Mais de grâce, morbleu ! Laissez vivre les autres
La vie est à peu près leur seul luxe ici-bas
Voiture, enfin, vigilante de la Camarde est assez
Elle n’a pas besoin qu’on lui tienne la fausse
Plus de danse macabre autour des échafauds !
Mourons pour des idées, d’accord, mais de mort lente
D’accord, mais de mort lente

O ! vous détraqués, o ! vous vertueuses apôtres
Allez-y et mourir en premier, puis, nous donnons façon facilement
Mais par souci de pitié, zounds!, les autres laisser vivre
La vie est sur leur seul luxe ici ci-dessous
Pour, en vérité, la faucheuse est assez vigilants
Il a besoin de personne pour tenir la faux pour lui
Aucun danse plus de mort autour d’échafaudages
Nous allons mourir pour nos idées par tous les moyens, mais meurent pianissimo
Mais mourir pianissimo

YouTube.com/watch?v=lLJW0FrQlAM

  1. Il ne manque pratiquement que les notes de musique…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: