marcel barang

Festival Brel – 7

In English, French, Reading matters on 21/02/2011 at 8:41 pm

.

Le plat pays – Jacques Brel – 1962

The flat homeland

Avec la mer du Nord pour dernier terrain vague
Et des vagues de dunes pour arrêter les vagues
Et de vagues rochers que les marées dépassent
Et qui ont à jamais le cœur à marée basse
Avec infiniment de brumes à venir
Avec le vent de l’est écoutez-le tenir
Le plat pays qui est le mien

With the Northern Sea as terminal waste land
And waves of dunes to halt the waves
And rocks of a kind which the tides override
And which forever have their hearts at low tide
With an infinity of mist in the making
With the westerly, listen to it holding
This flat homeland of mine

Avec des cathédrales pour uniques montagnes
Et de noirs clochers comme mâts de cocagne
Où des diables en pierre décrochent les nuages
Avec le fil des jours pour unique voyage
Et des chemins de pluies pour unique bonsoir
Avec le vent d’ouest écoutez-le vouloir
Le plat pays qui est le mien

With only cathedrals for mountains
And black steeples for greasy poles
Where stone devils unhook the clouds
With the passing of days as sole venture
And only lanes of rain as farewells
With the westerly, listen to it claiming
This flat homeland of mine

Avec un ciel si bas qu’un canal s’est perdu
Avec un ciel si bas qu’il fait l’humilité
Avec un ciel si gris qu’un canal s’est pendu
Avec un ciel si gris qu’il faut lui pardonner
Avec le vent du nord qui vient s’écarteler
Avec le vent du nord écoutez-le craquer
Le plat pays qui est le mien

With a sky so low a canal lost its way
With a sky so low it begs humility
With a sky so grey a canal hanged itself
With a sky so grey it must be forgiven
With the northerly that tears itself apart
With the northerly, listen to it cracking
This flat homeland of mine

Avec de l’Italie qui descendrait l’Escaut
Avec Frida la blonde quand elle devient Margot
Quand les fils de novembre nous reviennent en mai
Quand la plaine est fumante et tremble sous juillet
Quand le vent est au rire quand le vent est au blé
Quand le vent est au sud écoutez-le chanter
Le plat pays qui est le mien

With part of Italy if it flew down the Escaut
With Fair Frida when she becomes Margot
When the sons of November come back to us in May
When the plain is steaming and shivers through July
When the wind looks like laughter, when the wind looks like wheat
When the wind turns southward, listen to it singing
This flat homeland of mine

Studio recording: youtube.com/watch?v=o6Pc-Z_r5jQ ; Olympia 1964: youtube.com/watch?v=3pebNwi3E6w&feature=related ; in person, my favourite: youtube.com/watch?v=seMFkItmGFs&feature=related

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: