marcel barang

Closing time (2)

In French on 03/12/2009 at 12:38 am

 

L’heure de la fermeture

par Leonard Cohen

Ah, on boit et on danse
Et l’orchestre en met un sacré coup
Et la sagesse Johnny Walker carbure à fond
Et ma très douce compagne
Est l’ange de la compassion
Elle frotte la moitié du monde contre sa cuisse
Et chaque buveur chaque danseur
Lève vers elle un visage béat pour la remercier
Le violoneux violone un air si sublime
Toutes les femmes arrachent leurs chemises
Et les hommes dansent sur les motifs à pois
Et c’est changement de partenaire
Et l’enfer à payer quand le violoneux s’arrête
C’est l’heure de la fermeture

Ah on se sent seul, on est romantique
Et il y a de l’acide dans le cidre
Et l’Esprit Saint qui crie, ‘Où est le bœuf ?’
Et la lune nage toute nue
Et la nuit d’été est parfumée
D’une furieuse envie d’être soulagé
Aussi on lutte et on titube
Dans le dédale du jeu de l’oie
Jusqu’à la tour d’où les heures bénies sonnent
Et je jure que c’est com’ ça que ça s’est passé :
Un soupir, un cri, un baiser glouton
Les portes de l’amour ont bougé d’un pouce
Je peux pas dire qu’il s’est passé grand-chose depuis
Sauf que c’est l’heure de la fermeture

Et je jure que c’est com’ ça que ça s’est passé :
Un soupir, un cri, un baiser glouton
Les portes de l’amour ont bougé d’un pouce
Je peux pas dire qu’il s’est passé grand-chose depuis
Sauf que c’est l’heure de la fermeture

Je t’ai aimée pour ta beauté
Mais ça ne fait pas de moi un idiot :
Toi aussi tu en étais pour ta beauté
Et je t’ai aimée pour ton corps
Il y a une voix qui sonne comme Dieu à mon avis
Qui déclare, déclare, déclare que ton corps c’est vraiment toi
Et je t’ai aimée quand notre amour était béni
Et je t’aime à présent qu’il ne reste rien
Que chagrin et le sentiment d’avoir trop duré
Et tu me manques depuis que l’endroit a été saccagé
Et je me moque de ce qui va se passer ensuite
On dirait la liberté mais ça ressemble à la mort
C’est quelque chose entre les deux, je suppose
C’est l’heure de la fermeture

Ouais, tu me manques depuis que l’endroit a été saccagé
Par les vents du changement et les malesherbes du sexe
On dirait la liberté mais ça ressemble à la mort
C’est quelque chose entre les deux, je suppose
C’est l’heure de la fermeture

Ouais, on boit et on danse
Mais il ne se passe rien en fait
Et l’endroit est mort comme le paradis un samedi soir
Et ma très proche compagne
Me rend tout chose et me fait rire
Elle a cent ans mais elle porte un collant
Et je lève mon verre à l’affreuse vérité
Qu’on ne peut pas glisser à l’oreille des jeunes
Sinon pour dire qu’elle ne vaut pas un clou
Et le foutu bazar devient deux fois plus fou
Et c’est un coup pour le diable et un coup pour le Christ
Mais l’patron aime pas ces hauteurs vertigineuses
On se fait piéger dans les lumières aveuglantes
Piégés dans les lumières aveuglantes
À l’heure de la fermeture

Le foutu bazar devient deux fois plus fou
Et c’est un coup pour le diable et un coup pour le Christ
Mais l’patron aime pas ces hauteurs vertigineuses
On se fait piéger dans les lumières aveuglantes
Piégés dans les lumières aveuglantes
À l’heure de la fermeture

Oh, les femmes arrachent leurs chemises
Et les hommes ils dansent sur les motifs à pois
C’est l’heure de la fermeture
Et c’est changement de partenaire
Et l’enfer à payer quand le violoneux s’arrête
C’est l’heure de la fermeture
Je jure que c’est com’ ça que ça s’est passé
Un soupir, un cri, un baiser glouton
C’est l’heure de la fermeture
Les portes de l’amour ont bougé d’un pouce
Je peux pas dire qu’il s’est passé grand-chose depuis
Sauf que c’est l’heure de la fermeture
Je t’aimais quand notre amour était béni
Je t’aime à présent qu’il ne reste rien
Sauf que c’est l’heure de la fermeture
Tu me manques depuis que l’endroit a été saccagé
Par les vents du changement et les malesherbes du sexe

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: