marcel barang

Pourquoi se plaindre de la bureaucratie thaïe

In French on 25/09/2009 at 11:14 pm

 …quand la bureaucratie française est pire ?

Je vais vous raconter une histoire vraie : comme on sait, l’université d’Aix-en-Provence a invité Chart Korbjitti et Marcel Barang à un colloque et une foire du livre conjointe à la mi-octobre sur le thème des littératures asiatiques et leur traduction.

Quand enfin les billets d’avion ont été pris (réservation de départ le 13 octobre aux abords de minuit) et payés par les puissances invitantes, il était temps de se préoccuper des visas – de retour ici pour moi, pour la France pour Chart.

Jeudi matin, je suis allé à l’Immigration à Souan Plou, avant qu’elle n’émigre au diable vauvert. J’ai obtenu mon re-entry visa sans problème, moyennant 1000 baht avec reçu et quatre heures de mon temps, transport compris.

Sitôt rentré, j’ai entrepris d’aider Chart à obtenir le visa pour la France. Coup de fil au consulat de France à Bangkok : disque enregistré disant en substance, « Pour les visas, faites ça sur internet ».

J’ai donc fait ça sur internet, farfouillé dans le site du consulat, trouvé la liste des documents à soumettre pour un « visa touristique de courte durée » et même la page pour prendre rendez-vous pour déposer une demande de visa.

Première surprise : le tout premier créneau est… le vendredi 9 octobre à 11h30 ! Cela laisse deux jours ouvrables avant le départ – le site aimablement signale qu’il en faut trois au consulat pour statuer. Il me prévient aussi de noter le numéro attribué pour le rendez-vous (« BKK200926710009 »), sans quoi je n’aurai pas accès au consulat…

J’ai pris rendez-vous pour Chart pour le vendredi 9 octobre à 11h30, en laissant mon numéro de téléphone et mon adresse de courriel (Chart vit à Pak Chong et cause pas farangseit).

J’ai aussitôt contacté nos hôtes d’Aix par courriel pour leur demander les attestations requises. Le consulat, de par un règlement sans doute universel et assurément inepte, exige d’eux trois documents : une attestation d’hébergement hôtelier (mais si !) ; les réservations de vol aller-retour ; et – je cite – « Justificatifs d’emploi du demandeur: Lettre de l’employeur, avec adresse et numéro de téléphone, précisant la date de recrutement, les fonctions exercées et le salaire mensuel. »

L’employeur et le salaire mensuel de Chart Korbjitti, Artiste National, écrivain, éditeur, gentleman-farmer ? J’ai demandé à nos hôtes d’envoyer « à la place » directement au consulat (avec copie à moi) une attestation d’invitation officielle. Ce qui fut fait dans la nuit pour la réservation des vols et ce matin pour l’invitation ; réservation hôtelière suivra, me dit-on. Et les billets ont dû m’être postés ce jour : Chart devra présenter le sien lors de la remise du visa…

Si tout se passe bien : outre les documents évidemment nécessaires (passeport, carte d’identité nationale), voilà-t-y pas qu’il lui faut aussi présenter le vendredi 9 octobre, je cite encore, « Justificatifs des ressources personnelles du demandeur : Copies de tous les comptes bancaires (Mis à jour au moins dans les 15 jours qui précèdent la demande de visa et la page mentionnant la signification des codes d’opérations – Le nom du détenteur doit être traduit)… »

Copies (combien ?) de tous les comptes bancaires ? En quoi cela regarde-t-il les autorités françaises, que l’on soit un simple touriste qui veut voir du pays – qui doit simplement prouver une fois qu’il a les moyens de le faire, ce qui n’exige pas un coup d’œil à « tous les comptes bancaires » – ou a fortiori un éminent citoyen étranger invité tous frais payés ?

Passons sur l’assurance qu’il aura à contracter et sur le coût du visa (seulement 2899 bahts… – ça fait penser aux pratiques mercantiles des grandes surfaces : « Pas 2900, seulement 2899 »).

Aujourd’hui vendredi, inquiet du court délai entre le 9 et le 13 avec le week-end au milieu, j’ai essayé d’entrer en contact avec quelqu’un – n’importe qui – du consulat ou de l’ambassade pour expliquer à qui de droit là-bas ce qu’il en est et voir s’il n’est pas possible de présenter la demande de visa plus tôt.

Impossible.

Question : Est-il acceptable que l’ambassade de France à Bangkok ne réponde pas au téléphone un vendredi à 2 heures 15 de l’après-midi ?

Lorsque j’appelle tout de suite après le consulat, la bande enregistrée m’incite (rebelote) à faire ça sur internet. Si j’ai un problème et que je parle thaï « Appuyez sur la touche 1 », ce sur quoi une bande enregistrée en thaï se déroule puis, après m’avoir dit de patienter, se répète trente secondes puis la communication est coupée – toutt, toutt, toutt, toutt, toutt, toutt…

Lorsque je rappelle le consulat, la bande enregistrée m’incite (tribelote) à faire ça sur internet. Si j’ai un problème et que je parle français « Appuyez sur la touche 2 », ce sur quoi une bande enregistrée en français se déroule puis, après m’avoir dit de patienter, passe au thaï et au bout de quelques secondes la communication est coupée – toutt, toutt, toutt, toutt, toutt…

Question : Est-il acceptable que le consulat de France à Bangkok ne soit pas joignable (par téléphone, faute d’avoir le bon numéro de rendez-vous à montrer à la porte) aux heures ouvrables (jusqu’à 15h30 le vendredi) ?

J’essaierai de contacter quelqu’un encore lundi et les jours suivants, et si je n’y parviens pas espère malgré tout que les gens du blockhaus consulaire feront le nécessaire pour que Chart ait son visa dans les temps.

Faute de quoi, désolé Noël Dutrait, désolé Annie Terrier, je ne partirai pas non plus.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: